Journal de voyage en Sardaigne de DOLIANOVA à OROSEI, à pied, sur le Cammino di Santu Jacu et d'autres chemins...début novembre 2012.

------------------------------

Il paraît que c'est un métier de donner les prévisions météorologiques...je n'en suis pas persuadée. ...

Ce matin je suis partie de MANDAS sous une bonne averse et le ciel était bien gris pendant toute la matinée jusqu'à GERGEI.

P1060641

Ce qui est sûr, c'est que Maria est une bonne patissière et la spécialité du matin est la torta di Saba.

En ce jour de tous les Saints, je sors de MANDAS via GERGEI, ESCOLCA puis les environs proches de SERRI. Depuis le nuraghe du berger Marongiu j'entends les balles qui sifflent. Je "tire" au plus droit sur la carte, pas très intelligent de traîner quelques lacets dans la campagne!

Je teste les bars; à GERGEI on m'offre un guide touristique récent du village mais les paroles sortent difficilement avec une "étrangère", et à ESCOLCA l'ambiance semble bien plus sympathique... faut dire que je fais peur avec mon poncho?

Pour rejoindre le village nuraghique de SantaVittoria, j'ai un peu de mal dans un secteur mais la persévérance paie au bout d'un certain temps...j'ai dû faire beaucoup de passages de chèvres avant de trouver la "bonne voie". Les balles sifflent toujours dans la plaine. Ils ne sont donc pas tous au bar?!

Je prends le temps de visiter le site de Santa Vittoria, il serait bien dommage de ne pas profiter des lieux. Les dimensions importantes m'impressionnent ainsi que la taille bien nette du mur du puits sacré.

Je rejoins tranquillement ISILI au bout de la descente. Les rues sont bien calmes.

à bientôt du côté de ARITZO BELVI

CSJ_MANDAS_ISILI