dimanche 29 juin 2014

Sur le chemin de MONTELIMAR à LE PUY-en-VELAY (2)

... de ALBA-la-ROMAINE à AUBENAS (07)

La nuit a été très mouillée, averses, pluie, on ne se croirait pas en été. La vallée est devenue très verte en quelques heures, les grillons se sont tu.
Ce matin, il "pleuvote"; le marché du dimanche matin met un peu d'ambiance dans le village d'ALBA encore bien silencieux.

Je pars tout doucement vers l'ouest au milieu des vignes puis en pente de plus en plus forte dans le bois. Le sentier devient très sinueux et raide, je suis heureuse d'être en montée, la pente est vraiment glissante avec les aiguilles des résineux.

Sur les hauteurs, la brume empêche de profiter pleinement des panoramas mais la pluie est devenue fine pour s'arrêter définitivement.

Les sites volcaniques du Coiron servent de repère au loin; mais je dois me débrouiller pour deviner qui est qui. Les Balmes de MONTBRUN dominent SAINT-JEAN-le-CENTENIER, la forme ovale sombre assombrit un peu le paysage contrastant avec le Ravin de Rabeiller. Juste en face à l'ouest, Les Rochers forment une autre barre rocheuse protégeant MIRABEL.

Le sentier rejoignant MIRABEL semble sorti d'un autre temps, les pierres patinées par les pas des ancêtres à deux pattes ou quatre pattes. Les murs de pierre retiennent les eaux de la nuit qui rendent le passage un peu dangereux (souvenir d'Ecosse vous dirais-je).

L'église de MIRABEL se présente à moi, le hameau est isolé du village. J'en profite pour me ravitailler en eau au cimetière. Je rejoins assez rapidement le village fortifié, je découvre le café "historique" dans les fortifications. La rue principale étroite délivre de nombreuses rues en ramification, mais tout est calme et silencieux ce dimanche. Une dame erre désespérément sans but, elle cherche les tours... il est difficile de se repérer dans ces voûtes, ces angles droits, les pavés empêchent toute vitesse excessive surtout en descente.

La sortie vers les tours me mène dans la campagne, un vieux chemin nettoyé "nickel" à la débroussailleuse me fait découvrir le Ravin de Roudoulin.

Dans la Plaine de l'Auzon, les arbres fruitiers marquent une activité importante. Les cerisiers et abricotiers profitent de l'eau environnante dans une région assez sèche.

LUSSAS est le dernier village, étape de L'Ardéchoise, avant SAINT-PRIVAT; cette étape peut être intéressante pour répartir les difficultés du chemin avant la "Haute" Ardèche. L'idéal serait de faire étape ici avant de repartir pour VALS le lendemain (avis personnel pour ceux qui passeront par AUBENAS puis VALS).

Un orage m'empêche de profiter de SAINT-PRIVAT, les anciennes manufactures (filature, soie) marquent les bords de l'Ardèche et la départementale.

Arrivée à AUBENAS sous un autre orage, je déteste les galets . . . heureusement que je monte . . . La visite de la ville se fera la prochaine fois. J'ai adoré cette étape, les curiosités sont nombreuses mais la météo (chaude ou humide) peut rendre le parcours plus "délicat".

 

Informations:

- SAINT-JEAN-le-CENTENIER, bar restaurant,

Le Bistrot de Saint-Jean, place de Clastres, www.lebistrotdestjean.com, tel 04.75.39.91.70

- MIRABEL, Art'Kafé, rue principale, www.zarinakhan.org

- LUSSAS, bar restaurant (à côté de l'église)

Posté par abeille74 à 19:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


samedi 28 juin 2014

Sur le chemin de MONTELIMAR à LE PUY-en-VELAY (1)

...première étape de MONTELIMAR à ALBA-la-ROMAINE (07)

Je suis actuellement sur la bretelle (vers Compostelle!) de MONTELIMAR à AUBENAS, sortie de deux jours seulement.
Il a fait bien chaud aujourd'hui, les orages sont attendus pour ???
non, ici on attend surtout la pluie, c'est très très sec dans les rivières. La dernière pluie remonte à cet hiver.
J'ai eu le plaisir de faire tous les détours dans ALBA et La Roche, un petit labyrinthe...au frais et à l'abri sous les passerelles entre les maisons. Ensuite on m'a conseillé de visiter le château avec sa salle des pauvres; depuis le Moyen Age on y accueillait les pèlerins qui se rendaient au PUY pour la Vierge Noire.... disons que la salle en elle-même n'est pas extraordinaire, mais elle accueillerait bien mieux le stock de bonnes bouteilles car l'ambiance est très fraîche voire humide.
La sortie de MONTELIMAR le long du Roubion a été bien agréable, commençant par la bergère qui envoie son troupeau de moutons nettoyer les berges puis l'ambroisie. La tondeuse a été remise au hangar.
Arrivée au TEIL, j'ai été appelée par une dame m'ayant vue avec une coquille (bleu jaune) à la main. Il s'agissait d'une personne faisant accueil jacquaire dans la cité en mouvement.
Ensuite j'ai rejoint la campagne par MELAS; les plantations de chêne se succèdent depuis la nuit des temps, pour qui? les cochons ou les truffes?
Ce que je retiens aujourd'hui c'est la bonne qualité du balisage, juste un acacia à tailler pour faciliter le passage...et la sympathie des gens qui m'ont tous accueillie en passant avec un grand "bonjour" (cyclistes, touristes, promeneurs, locaux). Disons que je n'ai pas fait peur à grand monde!
Demain direction AUBENAS.

durée du diaporama 6'34"

 

Posté par abeille74 à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,